Faits d’hiver

ML Matilla

« Ce qui me motive dans la photo, c’est de pouvoir exprimer une idée, un sentiment, de raconter une histoire, personnelle ou imaginée… C’est pourquoi je cherche à faire des séries et à associer mes photos sur un thème précis. Ma première séance pratique avec Savine fut placée sous le thème des « photos bizarres ». Dans le brouillard d’un matin de février à la Gare du Nord, l’ambiance grise et mélancolique de l’hiver et l’atmosphère parfois étrange des abords des gares m’ont peu à peu envahie. Faits d’hiver est née ainsi, comme une évidence que je n’avais pas cherchée. J’ai commencé à échafauder des séries noires, avec des personnages suspects, des indices laissant soupçonner des crimes imaginaires, mais sans donner trop de réponses. Ce que j’ai surtout retenu du travail avec Savine, c’est comment la cohérence de l’intention mais aussi des éléments esthétiques comme le cadrage, la composition, l’angle de vue etc. concourent à mieux exprimer l’idée d’une série de photos. » Mila