Heures vides

D. Meunier

« En faisant de la photo seul, j’avais du mal à concrétiser mes projets, ne sachant pas réellement comment structurer ma démarche et donner un sens personnel à mes photos. J’avais le sentiment de piétiner. Savine m’a aidé à ordonner mes idées et m’a montré qu’une photo n’était pas que le résultat d’un acte technique parfait, mais aussi et avant tout une intention ressentie que l’appareil aide à retranscrire. Cette intention a été mise au centre des photos, me poussant alors à clarifier ma démarche, à faire des réglages et de cadrages plus expressifs. Puis, le travail s’est étendu à la série photo. J’ai beaucoup avancé dans ma réflexion sur la place et le sens d’une photo dans une série et sur les liens graphiques et sémantiques qui se tissent entre elles. Heures Vides est le reflet de ce travail mené avec Savine. Comme pour un film, j’avais pensé le cadre général avant les prises de vues sur le terrain, mais j’ai eu aussi de belles surprises photographiques, que j’ai gardées. » Damien