, écrit par dans la catégorie Critiques d'expos.

Spasibo

 

Ce que je m’apprête à faire est assez peu orthodoxe.
Je m’apprête à vous écrire que j’ai énormément apprécié les images d’une exposition de photojournalisme sur la Tchétchénie, sans lire aucune des informations factuelles présentées par l’auteur sur le contexte politique ou historique de son sujet.

C’est assez grave car le photojournalisme est un travail difficile, admirable et précieux. Et que le photographe qui a fait ce travail et qui a creusé son sujet en profondeur a certainement envie que l’on fasse l’effort de s’intéresser également au contenu journalistique de ses photos.

Mais vous avez des visiteurs comme moi, préoccupés de leur seul plaisir, qui viennent, regardent et repartent avec des images dans leur tête, sans se soucier le moins du monde de ce qui se passe en Tchétchénie !

Trève d’auto-flagellation en place publique. Spasibo, Le travail de Davide Monteleone, photojournaliste de l’agence VII Photo, est tout simplement magnifique.

Je me suis promenée dans cette exposition comme dans un voyage intérieur. J’y ai croisé des hommes aux regards lourds de sens, sortant de l’ombre, des jeunes mariées aux yeux vagues,  des forêts apparemment tendres et des villes endormies. Les grands tirages noir et blanc de Davide Monteleone sont très réussis : équilibrés et doux sans être plats, ils ont beaucoup de profondeur et renforcent cette impression de silence et de statu quo.

Spasibo

 

Spasibo

 

A la sortie de l’exposition, je découvre quelques lignes résumant ainsi la démarche de l’auteur : « L’enquête de Davide Monteleone sur l’identité est peu à peu devenue l’histoire d’une soumission de tous les habitants de cette république qui ont fait le choix de la résignation face au pouvoir en place, en contrepartie d’une vie meilleure. »

Message bien reçu, Monsieur Monteleone, vos images parlent d’elles-mêmes et cela, au-dela de leurs légendes.

Spasibo de Davide Monteleone
4ème lauréat du Prix Carmignac Gestion du photojournalisme
Jusqu’au 17 août 2014
Hôtel de Luppé
Rond-pont des Arènes – Arles

Les commentaires sont fermés.